5 conseils pour maintenir un équilibre entre vie privée et vie professionnelle lorsqu’on est Freelancer

La ruée vers le statut de freelance s’explique en partie par la liberté dont il vous permet de bénéficier. Etre freelance vous donne justement la liberté d’établir soi-même son emploi de temps. Pourtant, définir ses propres horaires de travail n’a pas que des effets positifs. Il faut pouvoir tenir compte des exigences de sa vie personnelle et celles de sa profession. Trouver le parfait équilibre entre activités professionnelles et vie privée devient une équation difficile à résoudre quand on est indépendant. Comment s’y prendre pour se discipliner ? Voici quelques conseils pour parvenir à un possible équilibre entre travail et vie privée.

Établir une routine de travail

C’est la première des choses à  faire lorsqu’on travaille à domicile. Se fixer une routine de travail signifie que vous devez définir votre cadre de travail et définir vos heures de travail. Pour commencer, vous devez en tant que freelance, vous mettre dans les conditions de travail. L’idéal est de créer un espace bureau dans votre maison et l’équiper. 

Il s’agit d’un endroit où il vous sera facile de vous concentrer. À défaut de le faire à domicile, servez-vous des espaces de coworking, des bibliothèques ou encore d’un café. Le plus important est de vous mettre dans les conditions de travail pour une excellente productivité.

En plus du cadre, il est nécessaire de se fixer des heures du travail. Vous n’allez surtout pas vous laisser envahir par le boulot. Que vous soyez traducteur indépendant  ou autre, cela ne doit pas vous occuper toute la journée. Pour cela, il vous revient de définir vos horaires de travail et de profiter au maximum de la flexibilité qu’offre ce statut. 

Vous pouvez par exemple organiser votre agenda journalier en tranches horaires 8h-12h et 14h-18h ou 9h-16h ; 8h-17h ; 10h-18h. Si vous adorez plutôt la nuit, alors lancez-vous ! Toutefois, essayez de démarrer et de terminer vos tâches à la même heure et dans les conditions préalablement établies afin d’avoir du temps pour votre entourage.        

Etre ferme et se discipliner

Lorsqu’on a réussi de mettre en place des horaires et des conditions de travail acceptable, il faut passer à la deuxième étape, celle de se discipliner et respecter les règles établies. Dans la relation entre vous et vos clients, vos règles de travail doivent pouvoir être respectées à la fois par vous et par votre client. La vérité est que vous vous retrouverez avec des clients qui vous sollicitent à tout moment de la journée, et même les week-ends. 

Pour vous mettre à l’abri de ces entraves, il est donc important de fixer des limites et de rester ferme. Jen Hubley Luckwaldt mentionne dans ses écrits que « vous n’êtes pas un employé et que le client n’est littéralement pas votre boss » comme pour souligner cette nécessité d’être assez clair et ferme sur vos disponibilités. De plus, le freelance discipliné est celui-là qui n’accepte que les délais ou deadlines qu’il peut respecter. Il est donc important de rester ferme en établissant un système de fonctionnement bien précis.   

Savoir dire « NON » 

Pour un freelance, dire « NON » est assez difficile quand on vient de démarrer ses activités. Le principal défi pour un novice est de se constituer un carnet d’adresses important, ce qui explique à suffire cette tendance à accepter toutes propositions, car son expérience en dépend. Mais au bout d’un certain temps et au fur et à mesure qu’on gagne en notoriété et en expérience surtout lorsqu’on a une entreprise en ligne, l’évidence de la nécessité s’impose, celle de savoir dire « NON ». Pourquoi ? Tout accepter est contre-productif et s’écarte du caractère professionnel de votre statut. Vous aurez tendance à ne plus vous concentrer sur vos missions. 

La notion « vite fait, mal fait » trouvera un terrain favorable dans votre activité et vous courez le risque de passer plus de temps à rectifier le tir plutôt que de gagner en productivité. En plus, vous ne savez pas toujours le temps que peut vous prendre une mission. Or, avec plusieurs missions sur la table sans savoir combien de temps que cela vous prendra, il n’est pas évident de trouver du temps pour soi, pour votre petite tribu…ou pour vos amis dans ces conditions. Il est donc conseiller de savoir dire « NON » quand il le faut.

Ne pas oublier de s’épanouir

Trouver le parfait équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle passe aussi par votre épanouissement. Vous devez avoir des moments pour vous-même, pour une virée en famille ou entre amis, pour des vacances, pour du shopping et bien plus encore. Accepter tous les projets veut dire aussi renoncer à son épanouissement.

 Pour maintenir l’équilibre et les frontières entre vie privée et votre activité de freelance, il est important de choisir des projets qui ne porteront pas atteinte à votre bien-être. L’expression « pour être efficace, il faut partir en vacances » trouve tout son sens à ce niveau. La psychologie du travail explique au mieux l’importance de l’épanouissement d’un employé.  Plus ce dernier est épanoui, plus grande sera sa productivité.  

Penser à autre chose que son boulot

Trouver l’équilibre positif entre vie professionnelle et vie personnelle n’est pas toujours facile. Il est parfois difficile de s’arrêter de travailler pour vous concentrer à autre chose. Ce que vous oubliez, c’est que cette vie peut très vite se transformer en un véritable enfer. Pour vous en prémunir, concentrez-vous à une activité qui vous passionne, un nouveau passe-temps. Vous avez certainement plusieurs possibilités sous la main, au besoin, vous pouvez en ressusciter une activité autre que celle qui vous passionne le plus : votre travail. Ainsi, vous serez déconnecté du cadre professionnel, et construire ainsi un équilibre sain.    Pour être honnête, il ne sera pas facile de créer un équilibre positif entre vos activités de freelance et vie personnelle. Peu importe votre secteur d’activité (rédacteur web, développeur, dirigeant d’une boutique en ligne ou d’une agence de traduction) l’une des deux extrémités aura tendance à avoir le dessus sur l’autre. Or, il est possible de parvenir à respecter la frontière qui les sépare. Grâce à ces conseils simples et pratiques, il vous sera plus facile d’avoir du temps pour vous et pour votre travail de freelance.