Comment juger la qualité d’une traduction ?

Réaliser une bonne traduction peut s’apparenter à une recette de cuisine. Il faut respecter des instructions et étapes dans un ordre donné, afin d’arriver à un résultat final excellent. Néanmoins, apprécier le travail d’un traducteur se révèle parfois difficile, surtout s’il s’agit d’une traduction technique, ou alors dans une langue que vous ne maîtrisez pas. Difficulté ne rime toutefois pas avec impossibilité. En effet, de nombreuses stratégies existent, pour faciliter l’évaluation des services de traduction professionnelle dont vous avez bénéficié.

C’est quoi une bonne traduction ?

Si vous avez décidé de faire appel à un traducteur qualifié, c’est parce que la traduction n’est pas votre métier, et vous souhaitez bénéficier de services professionnels. De ce fait, elle doit respecter des critères objectifs qui sont :

  • La technique : la grammaire, l’orthographe, la syntaxe et la ponctuation doivent être soignées.
  • La sémantique exacte : le texte traduit doit être cohérent et en adéquation avec l’original, il ne doit pas y avoir des erreurs de sens, des ajouts ou des omissions.
  • La rigueur : la sous-traduction, la sur-traduction et les ajouts inutiles sont à proscrire.

Bien évidemment, les textes et/ou documents traduits doivent être révisés, et l’agence de traduction professionnelle doit effectuer un contrôle de qualité du texte traduit !

Quels critères prendre en compte pour juger de la qualité d’une traduction ?

Avoir recours aux services de traduction professionnelle en ligne n’est pas une affaire à prendre à la légère. En effet, une bonne traduction vous permet de bien vous positionner dans les moteurs de recherche, de donner une bonne image de votre entreprise et de vous ouvrir au monde. C’est pourquoi, juger de la qualité de tels services doit prendre en compte plusieurs facteurs :

Le choix de l’agence ou du traducteur

Le choix de votre agence de traduction est important pour bénéficier et juger de la qualité du service rendu. En effet, il faut bien vous renseigner sur la réputation de cette dernière avant de l’engager. Travaille-t-elle en collaboration avec des personnes qualifiées ? Est-elle en mesure de traduire votre site internet ou vos documents dans la langue souhaitée ? Autant de questions auxquelles vous devez avoir des réponses.

N’hésitez pas à demander à lui demander des extraits de traduction qu’elle a déjà effectuées, ou encore les contacts d’institutions ou entreprises qui ont été satisfaites de ses services linguistiques en ligne !

Le texte original, est-il respecté ?

Une bonne traduction est celle-là qui respecte le texte original. Pour évaluer et juger de la qualité d’un document traduit, vous pouvez vérifier si celui-ci met en exergue l’idée principale de l’original. Par la même occasion, n’hésitez pas à contrôler la mise en page, le contexte et les règles de grammaire.

Lorsqu’on parle de respect du contexte original, il ne s’agit pas de traduire mot pour mot tout le texte. Un bon traducteur est celui-là qui sait utiliser les termes techniques qu’il faut, et qui ressort l’idée originale du projet initial.

En tant que traducteur indépendant, vous devez utiliser intelligemment les documents de référence ou les glossaires mis à votre disposition par votre client. Dans le cas contraire, il faut être en mesure de lui expliquer pourquoi votre méthode est la meilleure.

Quelle est la cible ?

Une traduction de qualité est également celle qui prend en compte la cible des textes/documents/sites traduits. En fonction de cette dernière, vous pourrez en tant que traducteur en ligne, adapter la tonalité de la traduction. Par exemple, un texte qui s’adresse à des sociétés Corporate ne sera pas traduit de la même manière qu’un e-commerce qui s’adresse à un public de tous les jours.

En tant que client, n’hésitez pas à avoir recours à un service de traduction officielle de documents en ligne. Le traducteur ou l’agence saura vous proposer des contenus de qualité, qui cadrent bien avec votre cible et l’image de votre marque.

Que faire pour s’assurer que sa traduction est bien exécutée : le client

Dans la mesure du possible, vous devez effectuer de petites vérifications ou demander de l’aide à vos proches de vous aider à lire votre document traduit :

  •  Comparer les documents : si vous avez de petites connaissances dans la langue de traduction, vous pouvez comparer le texte original à celui qui est traduit. Cela vous permettra de vous faire assurer que le contexte n’a pas été altéré ou modifié et que la traduction reflète exactement les idées de votre projet initial.
  • La relecture par des proches : c’est toujours une bonne idée de faire relire votre texte traduit par vos proches. Des petites erreurs peuvent vous échapper, et avoir un autre avis par des personnes qui maîtrisent la langue cible vous permettra de vérifier la qualité de la traduction.
  • Demander une retraduction : vous pouvez aussi faire appel à un tiers pour retraduire tout ou une partie de votre document d’origine. A partir de sa retraduction, vous pourrez comparer les versions, afin de vous assurer que l’idée générale n’ait pas changé.

Comment offrir des traductions de qualité : le traducteur

En tant que traducteur indépendant en ligne, les services de traduction professionnelle en ligne que vous proposez se doivent d’être irréprochables. Pour cela, vous pouvez :

  • Utiliser des glossaires et documents de référence : s’ils existent et ont été mis à votre disposition par le client, vous devez en faire usage. Dans le cas contraire, vous pouvez utiliser les termes techniques du secteur d’activité de votre client, afin de réaliser un travail propre, soigné, parfait !
  • Relire les documents traduits : une relecture des documents traduits deux ou trois fois vous permet de détecter d’éventuelles erreurs et les modifier. En plus, cela vous permet aussi d’évaluer la qualité de votre traduction, et d’apporter des ajustements s’il le faut.

Un texte bien traduit est celui-là qui vous donne l’impression de lire un document dans sa langue maternelle. Il ne doit pas y avoir de sur-traduction ou de sous-traduction. Chaque mot ou phrase doit être bien placé et le lecteur ne doit pas forcément relire le texte pour le comprendre !