Les étapes obligatoires pour l’ouverture d’une agence de traduction en ligne

Vous maîtrisez plusieurs langues en dehors de votre langue officielle ? Pourquoi ne pas utiliser vos connaissances et travailler à votre propre compte ? Oui, vous pourrez tout simplement ouvrir votre bureau de traduction en ligne ! Cette activité est une très belle opportunité que vous pourrez exploiter et en faire un métier. Elle présente plusieurs avantages, notamment la possibilité d’être indépendant et votre propre patron, des revenus financiers importants, la possibilité de travailler depuis chez vous, une grande liberté d’organisation, etc. Il n’est pas du tout difficile de vous installer en tant que traducteur indépendant. Cela nécessite tout simplement une bonne planification et le respect de quelques formalités. Vous êtes prêt à vous lancer ? Alors, voici quelques démarches qui vous aideront dans la réalisation de votre projet !

Quel statut juridique pour votre agence de traduction en ligne ?

Le premier point à prendre en compte lors de la création de votre agence de traduction internet, c’est la forme juridique que vous souhaitez utiliser. Il s’agit d’ailleurs d’une étape très importante, car elle aura de l’influence aussi bien sur votre vie personnelle que sur l’entreprise en question.

En effet, selon le choix que vous effectuerez, le statut juridique aura un impact sur :

  • Le régime social de votre entreprise (général ou des indépendants)
  • Le mode d’imposition de la société (impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés)
  • Le type de démarche et de formalités administratives à effectuer
  • Votre responsabilité (limitée ou illimitée) vis-à-vis des dettes de votre entreprise.

Micro ou autoentrepreneur

Premièrement, vous pouvez opter pour le statut de micro entrepreneur. Celui-ci vous offre la possibilité de créer votre agence de traduction professionnelle rapidement, avec le moins de démarches administratives possibles.

Même si elle est bénéfique sur plusieurs points, ses contraintes ne sont pas des moindres. Tout d’abord, il est recommandé d’utiliser cette forme juridique lorsque vous souhaitez exercer une toute petite activité. Dans le cas précis de votre agence, vous serez confiné à un plafond de chiffre d’affaires annuel à ne pas excéder, ce qui pourrait vous être néfaste.

EURL/SASU

Avec cette forme juridique, vous vous assurerez de protéger votre patrimoine personnel. En effet, la société sera responsable de ses dettes et votre fortune en tant qu’individu ne sera pas utilisée en cas de mauvaise gestion. Cette assurance a un prix : la complexité et le coût des démarches administratives.

L’entreprise individuelle

Cette forme juridique est également une option à envisager. Vous devez toutefois savoir qu’en tant qu’entrepreneur, vous ne serez pas dissocié de votre agence de services linguistiques. Même si vos activités professionnelles sont distinctes de vos activités civiles, il n’en est pas le cas pour votre patrimoine.

Pour bénéficier d’une responsabilité limitée dans ce cas, il est recommandé d’opter pour une EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limité).

SAS ou SARL

La SAS et la SARL sont les formes juridiques les plus utilisées et vous seront bénéfiques si vous souhaitez vous constituer avec des associés. Chacun de vous pourra prendre des décisions équitablement. Les responsabilités sont limitées.

Quelle que soit la forme juridique que vous adopterez pour votre bureau de traduction professionnelle, n’hésitez pas à incorporer des conditions générales d’utilisation sur votre site web.

Les missions d’un bon traducteur

En créant votre agence de traduction en ligne, vous devez vous assurer d’avoir les compétences nécessaires pour satisfaire chacun de vos clients. En effet, votre travail consistera en la transposition des documents de vos clients, dans une langue cible à partir d’une langue source. Il peut s’agir d’une traduction anglaise, ou toute autre.

Pour cela, vous devrez respecter la forme et le fond du texte source, afin de leur proposer des traductions fidèles, qui reflètent le document d’origine. Un bon traducteur est celui-là qui dispose d’un excellent style rédactionnel, capable de captiver et d’offrir des services de traduction fidèle à l’image de l’entreprise du client.

S’il s’agit d’un contenu web, il peut même arriver que le texte traduit soit mis en ligne par le traducteur lui-même.

Quel plan de marketing adopter ?

Pour créer votre agence de traduction en ligne et s’assurer qu’elle fonctionne bien, il est impératif que vous établissiez un plan marketing. Celui-ci vous permettra de recenser toutes les démarches à effectuer pour gagner de la clientèle. Après tout, le but est de vous faire connaître et de générer des revenus.

Le premier pas à faire, pour trouver des clients, c’est de vous créer un site internet. Vous pourrez y exposer vos offres, promouvoir votre activité et mettre en exergue les différentes missions de traduction que vous avez effectuées par le passé. Ne négligez pas également le pouvoir des feedbacks positifs. Si possible, mettez-les aussi en avant, car ils auront un bon impact sur votre public cible.

Deuxièmement, soyez actifs sur les réseaux sociaux et déployez aussi votre contenu dans des blogs à travers des stratégies de référencement. Ils vous permettront de gagner en visibilité.        

L’achat des espaces publicitaires, la participation à des salons en rapport avec votre profession, le bouche-à-oreille, les démarches téléphoniques, etc. sont autant de moyens que vous pourrez utiliser pour vous faire une place dans le milieu de la traduction.

Nous vous conseillons donc de bien traiter chacun de vos clients afin qu’ils puissent vous recommander à des collègues, entreprises ou collaborateurs en cas de besoin !

Comment trouver des clients pour des missions de traduction ?

Parfois, il n’est pas facile de se faire une place lorsque l’on est nouveau. Difficile certes, mais pas impossible. Pour trouver des clients pour votre agence de traduction en ligne, vous devrez :

  • Mettre votre CV à jour. Il s’agit là de votre tout premier argument. Vous ne pourrez pas bien vous vendre si vous n’avez pas un CV accrocheur.
  • Une étude de marché est également importante pour vos permettre d’approcher et d’attirer de clients potentiels
  • Inscrivez-vous sur des plateformes de mise en relation avec des clients
  • Fixer des tarifs à l’avance pour toutes les prestations que vous effectuerez.
  • Parler au maximum de votre activité autour de vous.

La clé du succès de votre entreprise demeure la patience. Prenez le temps de bien bâtir votre agence en ligne. A force d’acharnement et de persévérance, vous arriverez à votre but !