Traduction de site web : Les erreurs à ne pas commettre

L’avènement du web a facilité les échanges internationaux. Aujourd’hui vous avez la possibilité de communiquer avec un nombre infini de personne à travers le monde. Il vous suffit de créer un site web et votre plate-forme va générer des milliers de visiteurs de nationalités et d’expressions différentes.

La difficulté qui se pose ici, c’est la barrière linguistique. Pour toucher plus d’audiences, vous devrez briser cette barrière en traduisant votre site en diverses langues. Beaucoup de gens se prêtent à cet exercice sans succès, car ils ne maitrisent pas le concept. Pour que vous ne subissiez pas le même sort, voici quelques erreurs à éviter lors de la traduction d’un site Web.

Limiter la traduction à une seule langue

Pour que votre site puisse toucher beaucoup plus d’utilisateurs, vous devez traduire votre contenu en plusieurs langues. L’erreur que certains commettent malheureusement, est de traduire le site en une seule langue.

Généralement, ils pensent qu’il suffit de traduire un texte en anglais pour élargir la portée de son site. Cette langue est certes la plus parlée, mais n’est pas pour autant connue de tous. Il convient donc de traduire votre site en diverses langues en fonction de vos attentes.

Faire une traduction mot à mot

Si vous maitrisez plusieurs langues, vous serez tenté de traduire votre contenu mot par mot. Ne faites surtout pas ça, ce serait une grossière erreur. Les expressions et leurs sens varient en fonction des langues. Si vous traduisez vos textes mot à mot, vous risquez d’offrir un contenu dénoué de sens à vos visiteurs.

Il n’est pas question de vous munir d’un dictionnaire pour disséquer votre site de manière littérale. Le faire vous prendra beaucoup trop de temps et le résultat ne sera pas satisfaisant.

Se limiter aux applications de traduction en ligne

Lorsqu’il s’agit de traduire un contenu de site web, la première idée qui vous vient à l’esprit, c’est le recours aux traducteurs en ligne tels que Google traduction ou les plugins. En réalité, même ces applications ne sont pas toujours indiquées lorsque vous voulez traduire efficacement un site web. Ces rubriques en ligne sont plus appropriées pour transcrire des mots et des expressions. Quand il s’agit de traduire des textes, leur efficacité se fait moins sentir, car elles ne prennent pas en compte le sens de chaque phrase.

Les traducteurs en ligne ne considèrent pas la syntaxe qui existe pour chaque langue. Les utiliser pour traduire un texte revient parfois à faire une transcription littérale ou mot à mot.

Utiliser des traducteurs non-natifs

En dehors des générateurs de traduction en ligne (Google Traduction), il existe aussi des traducteurs de type non-natifs. Ceux-ci sont encore plus efficaces pour transcrire un texte que les traducteurs en ligne. Cependant, ne vous avisez pas de les utiliser pour la traduction de votre site internet.

Les traducteurs non natifs se limitent à une traduction superficielle du texte. Ils ne ressortent pas les tonalités implicites du texte (le contexte, le phrasé, étymologie de la langue, etc). C’est tout le contraire des traducteurs natifs qui comprennent toutes les valeurs intrinsèques de la langue.

Ignorer la localisation du contenu

Ne pas localiser votre contenu, sera sans doute la plus grande erreur que vous puissiez commettre. Si vous ne le faites pas, votre traduction ne pourra pas s’adapter aux spécificités de chaque région linguistique.

Les régions qui parlent une même langue n’ont pas forcément la même compréhension des expressions qu’elles utilisent. La localisation vous permettra alors de fournir un contenu adapté à la culture de chaque région. De cette manière, chaque visiteur du public que vous ciblez pourra comprendre et s’identifier à votre site. L’objectif est de faire en sorte qu’il ait l’impression que votre site soit écrit par quelqu’un de sa région, avec un langage qui lui est commun.

Traduire partiellement le site

L’internaute qui visite votre site ne doit pas être privé d’une partie du contenu que présente votre compte. Il n’est pas correct de traduire votre site de manière partielle, au risque de ne pas fidéliser votre audience cible.

Tous les éléments qui s’affichent sur votre interface doivent être traduits en la langue souhaitée. Le visiteur doit pouvoir profiter de la totalité de votre site (article de blog, commentaires etc.). Tout ce qui est mentionné dans vos pages (unités de mesures et devises comprises) doit être accessible. Vous n’avez donc pas intérêt à traduire uniquement ce qui vous semble pertinent. Votre site tout entier doit être compris par les visiteurs que vous ciblez.

Ne pas faire le SEO

L’erreur la plus courante sur le web est le fait de traduire un site sans procéder au référencement naturel. Beaucoup de gens traduisent directement les mots clés d’une langue à l’autre sans se poser de question. Etant donné que les connotations et les interprétations varient en fonction des langues et des régions, ces traductions ne tardent pas à se faire éjecter des moteurs de recherches.

Si vous voulez éviter cette situation, pensez à faire une bonne stratégie SEO. Préparez la bonne application de vos mots-clés et de votre argumentaire avant de procéder à la traduction du contenu. Vous devez préalablement localiser vos mots-clés plutôt que de les traduire littéralement. Si vous ne le faites pas, il sera difficile d’être visible par les marchés que vous ciblez.

Traduire votre site en trop de langues

C’est une bonne idée d’avoir un site multilingue. Cependant, c’est une erreur de le traduire dans plus de langues qu’il n’en faut. Il faut étudier minutieusement votre marché cible. Vous devez connaître les pays ou les régions qui pourraient s’intéresser à ce que vous offrez. Ensuite, il sera judicieux de traduire votre site spécialement dans les langues d’expressions de ces nations.

Il sera inutile de traduire votre site dans une expression d’une région qui se désintéresse de ce que votre plateforme offre. Il convient de faire un ciblage avant de faire une traduction pour pouvoir observer de bons résultats.

Désormais vous êtes informés au sujet de toutes les proscriptions qui tournent au tour de la traduction de page Web. Vous connaissez maintenant tout ce qu’il y’a à éviter pour réussir la transcription de votre site. Pensez à respecter tous ces interdits et vous pourrez obtenir un plus grand nombre de visiteurs à travers le monde.